Lac à la Truite

Adstock / Thetford Mines

Procès verbal AGA 2021

ASSOCIATION DES PROPRIÉTAIRES DU LAC À LA TRUITE INC.

RÉUNION GÉNÉRALE ANNUELLE 2021
TENUE LE 29 AOUT 2021 À 9h00
(Église Sacré-Cœur de Marie)

PROCÈS-VERBAL

PRESENCES :
Une cinquantaine de personnes se sont présentées. La liste des présences est annexée à l’original du
procès-verbal.
Les administrateurs de l’APLT sont tous présents.

  1. Mot de bienvenue
    La présidente, Lucie Tardif, souhaite la bienvenue à tous les propriétaires riverains présents.
  2. Lecture et adoption de l’ordre du jour
    La présidente, Lucie Tardif, procède à la lecture de l’ordre du jour, lequel est adopté sur proposition de
    François Grégoire, secondée par Richard Mercier.

3.Lecture et adoption du procès-verbal de la réunion de l’an dernier tenue le 29 aout 2020
Le secrétaire de l’APLT, André Bolduc, procède à la lecture du procès-verbal de l’assemblée générale deLe procès-verbal de la réunion est adopté tel que rédigé sur une proposition de Josée Laplante, secondée par Marc Châteauneuf.

4. Rapport de la présidence
La présidente Lucie Tardif présente son rapport pour 2020-2021. Les sujets qui suivent sont abordés:

  • Canal de déviation
  • Plantes envahissantes
  • Subventions
  • Presqu’ile
  • Circulation sur le lac

  • Paiement de la cotisation par Interac
  • MYRIOPHYLLE ENVAHISSANTE : une analyse des herbiers a été effectué par l’organisme RAPPEL qui a été engagé par l’APLT; on n’a pas constaté la présence de myriophylle (en date du mois d’aout 2021)
  • Myriophylle au Lac du Huit : les plongeurs ont arraché cette plante envahissante au lac du Huit pendant une quinzaine de jours durant l’été 2021; une surveillance rigoureuse et régulière à l’entrée du
    Lac à la truite a été effectuée et aucune évidence de myriophylle s’écoulant vers le Lac n’a été constatée, le niveau très bas au cours de l’été ayant aussi contribué favorablement à éviter cette situation. La contribution de la dizaine de bénévoles qui ont contribué a cette surveillance régulière est soulignée.
  • Principale source de risque actuelle de myriophylle au Lac : il est porté à l’attention de tous l’importance de nettoyer les bateaux et les remorques avant leur mise à l’eau au Lac après avoir fréquenté un autre plan d’eau, en particulier dans le cas de vos visiteurs; quelques cas de visiteurs négligents ont pu être observés chez des riverains au Lac. Une station de lavage a bateaux est disponible au chalet des sports du Lac du Huit en collaboration avec l’APLT.
  • ALGUES BLEU-VERT : des algues bleues ont été constatées au Lac en juin 2021 – un rappel est fait qu’il est nocif d’utiliser des produits chimiques de traitement de pelouses permettant d’éviter les mauvaises herbes puisqu’ils finissent par rapidement s’introduire dans le lac et génèrent des algues bleues. Limiter la circulation dans les eaux peu profondes permet aussi de limiter le déplacement des sédiments et ainsi
    le développement des algues.
  • Remerciements sont d’ailleurs faits concernant les comportements observés cet été en rapport avec la navigation sur le lac, en particulier le respect de la zone de navigation pour les plus gros bateaux. Un rappel est fait de l’importance de ne pas naviguer à l’intérieur de la zone délimitée par les balises de profondeur installées autour du lac; toutes les embarcations devraient circuler à l’extérieur des balises, sauf bien sûr pour se rendre chez soi.
  • QUALITÉ DE L’EAU et participation au Réseau de surveillance volontaire des lacs (RSVL) : la qualité del’eau se dégrade au Lac depuis 2018-2019; la surveillance de la qualité de l’eau a encore été effectuée au
    Lac au cours des étés 2020 et 2021 - un remerciement tout particulier à M. Jacques Martel pour sacontribution hebdomadaire durant l’été.
  • ‘Une Municipalité, un Lac’ – Dossier d’annexion du secteur Bocage Thetford a la Municipalité d’Adstock: des audiences publiques ont eu lieu en octobre 2020 pour entendre les commentaires
    citoyens; un mémoire citoyen a été déposé favorisant une vision nommée ’1 Municipalité - 1 Lac’. La réponse a été positive.
  • Demandes d’aide financière (subventions) - 8 dossiers sont en cours dont l’analyse de l’eau, herbiers, entretien des bouées et signalisation (pancartes) à l’entrée des lacs, et en particulier 2 demandes au ministère de l’Environnement du Québec (MEQ) dont une pour le projet de restauration, à la suite de l’obtention en 2020 du certificat d’autorisation par la ville de Thetford, de l’exutoire de la rivière de l’Or
    (CANAL DE DÉVIATION); cette demande de subvention est toujours à l’étude par le MEQ. Le projet est presque complété an date d’aujourd’hui; on rappelle qu’il consistait à remettre le canal dans son lit original vers la baie Fortin sans déviation vers la baie Nord-Ouest et son cout estimé à 45000$; l’APLT avait demandé à Thetford d’assumer ses responsabilités et d’en assumer l’entièreté des frais; or,

3
Thetford a affirmé ne vouloir qu’en assumer 50%. Une aide financière a ainsi été sollicitée. Ce projet a nécessité de nombreuses heures de travail de la part de l’APLT, notamment Serge Vallée. L’APLT remercie également M. Jean Roy pour sa collaboration.
-La saison estivale tirant à sa fin, rappel est fait à tous les propriétaires riverains qu’une ‘Pole de mise à l’eau pour gros bateaux’ sous forme de remorque a bateau est disponible pour la mise à l’eau de bateaux a haut tirant d’eau; sécuritaire, elle facilite le travail en bordure des berges en évitant que les véhicules ne s’aventurent trop loin dans le lac; elle est aussi environnementale puisqu’elle évite de remuer les sédiments et par conséquent favoriser le développement d’algues bleu-vert.

  • Remerciements à Bertrand Faucher dont le mandat est échu et qui ne souhaite pas renouveler son mandat à l’APLT; remerciements aussi à tous les bénévoles de l’année pour leur contribution appréciée à des activités spécifiques en soutien à l’APLT et aux riverains du Lac.
    -Remerciements également au maire de la municipalité, M. Pascal Binet, pour son soutien habituel.

5.Rapport financier pour l’exercice 2020-2021 et prévisions budgétaires 2021-2022
La trésorière de l’APLT, Marissa Fortin, présente le rapport financier de l’exercice terminé le 30 avril 2021.
Les revenus totaux, constitués de subvention de la municipalité d’Adstock, de cotisations des membres et autres sommes mineures diverses, incluant des cotisations perçues relatives à des années antérieures et des intérêts, s’élèvent à 8 643$. Les dépenses, principalement afférentes aux projets environnementaux et certains frais administratifs, se chiffrent à 1 634$. La période de 12 mois se termine avec un surplus de 7 010$. L’encaisse au 30 avril 2021 est de 41 694$.
Il est proposé par Steve Walker, secondée par Alain Acteau, et résolu à l’unanimité, que le rapport financier 2020-2021 soit adopté tel que déposé.
Les prévisions financières 2021-2022 sont présentées; des revenus de 19 780$ et des dépenses de 21490$ sont prévus, pour un déficit de 1 710$.
La cotisation pour 2020-2021 est maintenue à 40$.

  1. Rapport des examinateurs
    M. Lawrence Champagne a procédé à l’examen des livres comptables de l’APLT et confirme que tous les documents demandés lui ont été rendus disponibles et qu’il a obtenu réponse à toutes ses questions. Il exprime sa satisfaction en regard du portrait dressé dans le rapport financier présenté.
  2. Nomination des examinateurs 2021-2022
    Il est résolu unanimement que Mme Michelle Laliberté et M. Stéphane Rinfret soient nommés examinateurs des livres comptables de l’APLT pour 2021-2022.

4

Ils acceptent cette responsabilité.

  1. Dossiers Environnement
    8.1 Canal de déviation
    U rappel est fait à l’effet que le projet consistait à remettre le canal dans son lit original vers la baie Fortin sans déviation vers la baie Nord-Ouest et de créer une digue au niveau du canal près des terrains
    des anciennes pompes de la Ville de Thetford; le cout était estimé à 45000$. Les travaux ont débuté le
    24 aout 2021 et le canal est maintenant fermé et la déviation est faite vers la baie Fortin; 150 arbustes
    et une centaine d’arbres doivent être plantés sous peu. Demande est faite de ne pas se rendre
    inutilement sur le site afin de préserver les plantations (petits arbustes). De l’arrosage doit être fait dans
    les prochains jours et des bénévoles sont sollicités; une douzaine de personnes se portent volontaires.
    Un rapport détaillé sera éventuellement disponible.
    L’APLT avait demandé à Thetford d’assumer ses responsabilités et d’en assumer l’entièreté des frais; or,
    Thetford a affirmé ne vouloir qu’en assumer 50%. Une aide financière a ainsi été sollicitée. Une
    demande de subvention de 20 000$ a été déposée auprès du ministère de l’environnement du Québec
    (MEQ); elle est toujours à l’étude par le MEQ.
    Les questions sont prises en rapport avec le projet. Un débat est aussi tenu quant à la stratégie à
    adopter par l’APLT pour couvrir l’autre portion de 50% des couts de ce projet, notamment de déposer
    une demande auprès de la municipalité d’Adstock.

8.2 Protection de la qualité de l’eau du Lac
A. Respect du tracée des bouées : la position des bouées a été déterminée selon la profondeur. Afin de
réduire l’impact sur le déplacement des sédiments et conséquemment de la dilution du phosphore et les
algues bleu-vert, il est important de limiter la navigation, sinon de naviguer à basse vitesse, à l’intérieur
de la zone délimitée par les balises, en particulier dans la baie Nord-Ouest ou les herbiers se sont
développés depuis quelques années.
À la suite de certains commentaires dans la salle concernant le comportement inadéquat de certains
riverains, souvent les mêmes, il est fait que la solution réside dans la circulation de l’information entre
propriétaires riverains, en particulier considérant l’absence de certains de ces riverains aux réunions
comme celle-ci.
B. Ne pas nourrir les canards
C. Naturalisation des rives – ceci favorise la rétention des sédiments et une meilleure qualité de l’eau sur
les rivages
D. Plantes envahissantes - Le résultat de l’inventaire effectué dans les dernières années a dénoté la
présence de deux ‘colonies’ de roseau commun et une densité plus forte des herbiers comparativement
à il y a plusieurs années. Lors de l’inventaire des plantes aquatiques au Lac, on n’a pas noté la présence
de myriophylle a épi a ce jour.

5
E. Nettoyage des embarcations – parmi les principales causes de présence de myriophylle a épi, une
espèce hautement envahissante qui compétitionne les autres plantes qui aident maintenir une bonne
qualité d’eau, la principale découle principalement de bateaux ayant eu accès au Lac sans avoir été
préalablement correctement nettoyés avant leur mise à l’eau par suite d’une visite sur un autre lac
‘infecté’ dans les jours précédents. Un résident suggère de placer des pancartes a l’entrée des chemins
menant au Lac
F. Surveillance par échantillonnage de la qualité (transparence) de l’eau – elle est effectuée chaque
semaine à un endroit précis préalablement déterminé au centre du Lac. La qualité de l’eau se détériore
depuis 2019.
G. Bateaux de surf
Il est reconnu que l’impact des vagues va jusqu’à 15 mètres de profondeur et 300 mètres de la rive. Les
vagues érodent les rives, brassent le fond marin et favorisent le déplacement des sédiments et
conséquemment de la dilution du phosphore et les algues bleu-vert. Serge Vallée présente la zone
favorisée (i.e. en eaux profondes) pour la navigation des bateaux de surf au Lac. La carte de la zone de
navigation recommandée pour le Lac à la truite est disponible sur le site Facebook de l’APLT.
Commentaires de riverains présents :

  • Un riverain dit vivement déplorer le comportement de certains bateaux de surf qui ne
    respectent pas les bouées et circulent trop rapidement en présence d’embarcations légères
  • Un autre résident demande de trouver une méthode pour rejoindre les riverains
    absents/souvent absents à l’assemblée générale (AG) de l’APLT
  • D’autres riverains formulent des suggestions de moyens de sensibilisation de tous les
    riverains
  • Un autre riverain s’exprime a l’effet qu’on ne s’adresse aujourd’hui clairement pas aux
    bonnes personnes par nos commentaires – il faut rejoindre les absents, en particulier les
    quelques cas connus de comportement de navigation inapproprié.

8.3 Station de lavage
Une photo de la station est présentée à l’auditoire. Un aide-mémoire a été développé et il a été ajouté
sur le site Facebook de l’APLT.

8.4 Remorque pour mise à l’eau des embarcations
Une photo de la ‘pole d’extension’, sous forme de remorque a bateau d’environ 16 pieds (7m), est
présentée. La remorque est disponible pour la mise à l’eau de bateaux a haut tirant d’eau; elle facilite le
travail en bordure des berges en évitant que les véhicules ne s’aventurent trop loin dans le lac. Elle est
disponible chez Jean Laplante de l’APLT (338-4184), en vous identifiant. Un dépôt remboursable de 20$
est exigé.

6

8.5 Projets environnementaux 2021-2022
Dossier de la Presqu’ile
Les discussions visant la protection de ce secteur du Lac sera poursuivi avec la municipalité afin de
prendre les mesures pour protéger de façon permanente la presqu’ile, tel que résolu l’an dernier en AG.
A la suite d’une question d’un riverain concernant une hypothétique éventuelle utilisation du chemin du
Bocage pour accéder à la presqu’ile, le maire Pascal Binet s’exprime a ce sujet en affirmant que la
municipalité n’a pas la volonté d’augmenter la taxation en développant la presqu’ile et que la stratégie
convoitée est de la garder pour conservation. La stratégie demeure cependant à être précisée.

  1. Dossier Annexion du secteur Thetford à la municipalité d’Adstock
    Martine Poulin, ex-conseillère municipale, informe l’assistance qu’elle travaille actuellement à titre
    d’occasionnelle pour la municipalité à développer des pochettes destinées aux nouveaux résidants.
  2. Page Facebook APLT
    La page Facebook est une page privée destinée aux communications relatives au mandat de l’APLT;
    certains critères doivent être remplis pour y publier un message.
  3. Élections des administrateurs
    Les mandats de deux (2) représentants de secteurs sont échus et doivent ainsi être renouvelés. Tous les
    résidents sont invités à proposer leur candidat.
    Secteur Auclair-Adstock
    Le mandat de Bertrand Faucher est échu. Sur proposition de François Grégoire, secondé par Yvan Robin,
    il est résolu de nommer Lawrence Champagne à titre de représentant de ce secteur, lequel accepte la
    proposition. Aucun autre résidant n’est proposé. M. Champagne est élu.
    Secteur J.E Fortin
    Le mandat de Lucie Tardif est également échu. Sur proposition de Pierre Châteauneuf, appuyé par
    Martine Poulin, il est résolu de reconduire Mme Tardif au poste de représentante de ce secteur. Mme
    Tardif accepte la proposition. Aucun autre résidant n’est proposé. Lucie Tardif est réélue.

12.Varia
Feux d’artifice

7
Un commentaire est formulé quant à la règlementation en rapport avec les feux d’artifice occasionnels
au Lac. L’intervenante souhaite plus de sensibilisation en rapport avec la sécurité. L’exemple du lac du
Huit est évoqué.
Le maire, présent dans la salle, informe qu’un règlement existe depuis 2007, qu’aucun permis n’est
requis, que le règlement sera clarifié, et il informe l’assistance que pour qu’une telle intervention
préventive de la part de la municipalité puise avoir lieu, une demande expresse à ce titre doit être
formulée par l’APLT. Ceci pourra être considéré en 2022.
Il en profite pour communiquer que d’autres règlements pourraient aussi l’être, par exemple au sujet
des poulaillers lesquels sont interdits actuellement.
Bénévoles recherchés
Des bénévoles sont sollicités pour l’installation (et le retrait) annuelle des bouées. Plusieurs personnes
se sont portées volontaires.

  1. Période de questions
    Les questions et commentaires ont été pris tout au long de l’assemblée.
  2. Levée de l’assemblée
    L’assemblée est levée à 11h50.

André Bolduc
Secrétaire de l’APLT

Lac à la Truite © 2015 Frontier Theme
s2Member®